AUTOMONOPLACEFORMULE 1

Grand Prix d'Australie 2012 de F1, tout ce qu'il faut savoir


La saison 2012 de F1 débute ce week-end par le traditionnel Grand Prix d’Australie, couru dans le magnifique Albert Park de Melbourne. En 2011, Sebastian Vettel avait étrenné sa première couronne de champion du monde de la plus belle des manières, en s’imposant devant Lewis Hamilton et Vitaly Petrov.

Le Grand Prix d’Australie s’est longtemps disputé sur le circuit d’Adélaïde –on se rappelle l’accrochage entre Damon Hill et Michael Schumacher en 1994, qui avait créé la polémique. Mais la communauté du sport auto de Melbourne a exercé une telle pression qu’est né l’idée d’un tracé non permanent dans l’Albert Park. Le premier GP s’y tenait un an plus tard. C’est un très beau circuit, comme les Australiens savent en concevoir.

Petrov sur le podium

La saison dernière, Vettel s’octroie la pole position, prend un bon départ et se maintient à sa position tout au long de la course. L’Allemand précède la McLaren de Lewis Hamilton et la surprise du week-end, Petrov et sa Lotus Renault GP. Le Russe a réussi un bon envol et sa stratégie à deux arrêts lui a donné l’occasion de doubler Mark Webber. Mercedes a vécu une course à oublier car aucune voiture n’est à l’arrivée. Retrouvez toutes les infos sur la F1, les pilotes, les écuries, les circuits et les classements dans notre dossier spécial.


Publié le 13/03/2012 à 14:25 par A.S.E.

Dernières infos Formule 1

Max Verstappen, dont la signature chez Toro Rosso a été annoncée il y a deux semaines, était en démonstration ce week-end dans les rues de Rotterdam au volant d’une STR07. Le Néerlandais, qui remplacera Jean-Eric Vergne la saison prochaine, a malheureusement percuté un rail… De quoi relancer la polémique sur son jeune âge.

 Le Championnat du Monde de Formule 1 fera étape ce week-end, dans le temple de la vitesse qu’est Monza, pour la 13e épreuve de la saison. Mercedes a fait parvenir un avertissement à ses pilotes la semaine passée: aucun accrochage en course ne sera désormais toléré entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg ; le team ne pouvant pas se permettre de perdre des points face à la montée en puissance de Daniel Ricciardo. Essais, qualifications et course seront à suivre en live texte sur motorstv.com grâce à notre partenaire F1-direct.com.

 Nico Rosberg a reconnu ce mercredi sa responsabilité dans l’accrochage survenu avec son coéquipier Lewis Hamilton lors du Grand-Prix de Belgique. Mercedes, qui avait organisé une réunion pour tirer les choses au clair, a d’ailleurs sanctionné le leader au championnat pour cette manœuvre ; mettant en garde chacun d’eux si un tel évènement était amené à se reproduire.

 Jean-Luc Roy et Laurent-Frédéric Bollée étaient de retour ce lundi pour un nouveau numéro du debriefing F1, consacré au Grand-Prix de Belgique, 12e épreuve de la saison : une course qui marque le 2e succès consécutif de l’Australien Daniel Ricciardo. Mais on retiendra surtout cet accrochage dans les premiers tours entre le poleman Nico Rosberg et son coéquipier Lewis Hamilton, qui pointait alors en tête… la guerre semble déclarée dans le garage Mercedes.

 Daniel Ricciardo, qui avait brillé lors du dernier GP en Hongrie, s’est de nouveau illustré ce dimanche à Spa-Francorchamps, profitant notamment d’une bousculade au départ entre les deux pilotes Mercedes. Le leader du Championnat du Monde Nico Rosberg terminera finalement 2e au terme d’une jolie remontée devant le Finlandais Valtteri Bottas alors que Lewis Hamilton n’inscrit aucun point. Les écarts se creusent donc en tête du général.

[Actus Formule 1]

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités de Motors TV.