AUTOMONOPLACEFORMULE 1 - DANIEL RICCIARDO

DANIEL RICCIARDO

Daniel Ricciardo
NATIONALITÉ:
Australienne

DATE DE NAISSANCE:
1 juillet 1989 à Perth

ECURIE:
Red Bull Racing

NUMERO:
3

SITE INTERNET OFFICIEL:
www.danielricciardo.com

TWITTER:
@danielricciardo


BIOGRAPHIE

Originaire de Perth, ville australienne qui a accueilli en son temps le rallye d’Australie, Daniel Ricciardo fait ses premiers tours de roues en karting dès 9 ans. Il s’engage à 15 ans en Formule Ford australienne, ou malgré une voiture dépassé en performance, il termine le championnat en 8e position. L’année suivante, il s’engage en Formule BMW asiatique qu’il termine à la troisième place du championnat. C’est assez pour gagner son ticket pour l’Europe, et rejoint dès lors les grilles de la Formule Renault 2.0. L'Australien termine 6e du championnat italien en 2007, avant de remporter la WEC en 2008 (West European Cup).

Cette performance attire sur Ricciardo les regards de la filière Red Bull qui l’engagent dès lors dans le programme de formation de pilotes de l’entreprise. En 2009, il remporte le championnat de F3 britannique, et impressionne au volant de la Red Bull RB5 lors des essais privés à Jerez. En 2010, il pilote en FR 3.5 pour l’écurie française Tech 1, terminant le championnat à la 2e place. Il rempile dans ce championnat, avant de rejoindre l’écurie de F1 HRT. Le but avoué de cette opération étant de lui faire engranger des kilomètres en vue de le titulariser en 2012.

Ricciardo accède à la Formule 1 chez Toro Rosso, aux côtés de Jean-Eric Vergne et, s'il se qualifie souvent mieux que son coéquipier, il termine avec six points de moins au classement F1. En 2013, toujours chez Toro Rosso, Ricciardo marque sept points de plus que le Français et accède régulièrement en Q3 - son meilleur résultat en qualifications est une 7e place en Chine et en Italie. Son meilleur résultat en course est une 7e position dans les ces deux Grands Prix. Ayant davantage d'expérience que Vergne, l'Australien est promu chez Red Bull, aux côtés du quadruple champion du monde de F1, Sebastian Vettel.



L'AVIS DE LA REDACTION

Ce que l’on voit en premier de Ricciardo, c’est son sourire ouvert sur une dentition anarchique. A moins que ce ne soit son nez… Mais ce que l’on voit ensuite, c’est que le jeune Australien a du talent et de l’ambition. Deux qualités qu’il partageait d’ailleurs avec son équipier français, Jean-Eric Vergne. Sauf que l'un a bien été promu pilote Red Bull et pas l'autre. 

Ricciardo se voit donc offrir la chance d'une vie, celle de rejoindre la meilleure équipe du plateau aux côtés du meilleur pilote. Sauf que... 1) rien ne dit que les meilleures équipes puissent le rester indéfiniment et 2) rien ne dit que côtoyer la référence absolue ne soit pas en fait un gros piège. Les essais hivernaux en prélude à la saison 2014 n'ont pas été loin d'être une catastrophe pour l'équipe Red Bull, et peut-être que Ricciardo arrive au plus mauvais moment dans cette structure. Saura-t-il du coup être à la hauteur du défi qui l'attend ?

Une des théories en vigueur en F1 veut que l'Australien cache son stress derrière son sourire, qui serait donc "trop beau pour être vrai". Admettons. On constate juste que son parcours a été plutôt linéaire et implacable et que sa titularisation chez RBR n'a pas semblé usurpée. Il a pris "de la bouteille" en 2013, avec quelques performances solides que Jean-Eric Vergne n'a pas été capable de signer. C'est de bon augure quand même, non ? 

STATISTIQUES

Nb de départs: 63
Premier GP: Australie 2012
Victoires: 3
Nb de podiums: 6
Nb de pole positions: 0
Nb de points en 2014: 166
Total de points: 196
Abandons: 8
Titres de Champions du Monde:

0

CARRIERE F1

Année Ecuries Départs Victoires Podiums Pole Abandons Pts Classements
2014 Red Bull 13 3 6 1 166 3ème
2013 Toro Rosso 19 0 0 0 4 20 14ème
2012 Toro Rosso 20 1 10 18ème
2011 HRT 11 0 0 0 2 0 27ème

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités de Motors TV.