AUTOMONOPLACEFORMULE 1 - SEBASTIAN VETTEL

SEBASTIAN VETTEL

Vettel
NATIONALITÉ :
Allemande

DATE DE NAISSANCE :
3 juillet 1987

ECURIE :
Red Bull Racing

NUMERO: 
1

SITE INTERNET OFFICIEL:
www.sebastianvettel.de

 

BIOGRAPHIE

La confirmation d’un talent. La première conclusion logique d’un triomphe annoncé. La destinée de Sebastian Vettel était de devenir champion du monde. Un peu comme, avant lui, Lewis Hamilton. "A condition que les petits cochons ne le mangent pas " comme le dit le proverbe, Vettel avait donc tout pour accéder au Panthéon du sport automobile. Repéré en championnat allemand et européen de karting par Red Bull, puis protégé et couvé, Vettel a été dominateur en Formule BMW, a eu le droit de ne pas vaincre en F3 Euroseries (vice champion seulement), mais a aussi tâté de la World Series by Renault.

En 2006, il est désigné pilote de réserve BMW Sauber et participe aux sessions du vendredi. La saison suivante, l’actuel pilote Red Bull devient le plus jeune pilote à marquer un point lorsqu’il remplace Robert Kubica à Indianapolis, finissant à la 8e place. A partir du Grand Prix de Hongrie de la même année, il est débauché par Toro Rosso et offre à l’écurie son meilleur résultat jusqu’alors, une 4e position en Chine. En 2008, il entame sa première saison complète en F1 sur sa lancée conquérante, avec une victoire sous la pluie à Monza comme point d’orgue. Il y gagne son ticket d’entrée au sein de Red Bull Racing.

2009 le voit poursuivre sa montée en puissance : première pole position et première victoire pour la boisson énergétique grâce à lui en Chine, d’autres succès viendront à Silverstone, Suzuka et Abu Dhabi. Il termine deuxième du championnat. En 2010, il s’est montré impressionnant en qualifications et a d’ailleurs réalisé onze pole positions. Et il a hérité d’une voiture plutôt compétitive. Compétitive mais pas toujours fiable : il a d’ailleurs abandonné trois fois, soit une fois de plus que Fernando Alonso et Mark Webber. Le coéquipier de Vettel, pilote star de Red Bull, que personne n’attendait à cette position à la fin de la saison et qui, avec ses quatre succès, a mis tout au long de la saison des bâtons – ou plutôt des troncs d’arbre – dans les roues des ambitions du jeune Allemand.

Et comme la politique de Red Bull en ce qui concerne le traitement de ses pilotes était justement de n’en favoriser aucun, ce duel, qui a atteint son paroxysme en Turquie - lorsque les deux pilotes se sont accrochés et lorsque Vettel a dû abandonner -, a duré jusqu’au dernier Grand Prix. Il comptait quand même quinze points de retard sur Alonso en abordant Abu Dhabi, ce qui n’était pas rien, étant donné le retour en forme et en force de l’Espagnol et de Ferrari dans le dernier tiers de la saison. Mais il s’est donné les armes pour réussir en conquérant la pole position et en maîtrisant ensuite la course. Quant à Alonso, il a sombré après l’entrée en piste de la voiture de sécurité et n’a jamais pu dépasser Vitaly Petrov.

Après ce premier titre obtenu à l'arrachée, Vettel a déroulé en 2011 une partition sans fausse note puisque la Red Bull lui a causé bien moins de soucis de fiabilité que lors de la saison précédente : il n'a abandonné qu'une seule fois, lors du Grand Prix d'Abu Dhabi - à cause d"une crevaison -, pour onze victoires, seize podiums et quinze pole positions en 19 courses ! Il a littéralement étouffé la concurrence, à commencer par Webber, finissant avec 122 points d'avance sur Button au classement de la Formule 1

En 2012, le titre ne s'est pas donné facilement puisqu'au soir du Grand Prix d'Italie, il possédait pas moins de 39 points de retard sur Alonso. Mais un regain de forme de la part de la Red Bull, concrétisé par quatre nouvelles victoires, lui permet de s'octroyer un troisième titre consécutif lors de la dernière course de la saison. En 2013, Vettel a exercé une domination sans faille sur la deuxième moitié de la saison, restant invaincu depuis le Grand Prix de Belgique ! Aux Etats-Unis, il s'adjuge même, avec huit succès, le record du nombre de victoires consécutives, auparavant détenu par Michael Schumacher. En 2014, il fait équipe avec Daniel Ricciardo, Mark Webber ayant quitté la Formule 1 pour le WEC.

L'AVIS DE LA REDACTION

Que n'a-t-on déjà dit sur Sébastian Vettel ? Oui, il est bien l'homme de (presque) tous les records, de précocité en tout cas. Ses temps de passage sont absolument uniques et s'il continue dans cette veine là, c'est clair qu'il restera comme le plus grand pilote de tous les temps. 

Quadruple champion du monde en titre, il va forcément demeurer comme la référence en F1, celui contre lequel tous voudront se mesurer. Et on n'est pas près d'oublier sa fin de saison 2013, avec ses neuf victoires d'affilée ! S'il le fallait, cela lui a permis au moins de démontrer une fois pour toutes qu'il n'y avait personne actuellement capable apparemment de combiner tous les critères que sont la vitesse pure, l'intelligence en course et la réussite maximale. Seuls semble-t-il un Fernando Alonso, un Lewis Hamilton ou un Kimi Raikkonen sont capables de rivaliser avec lui dans un domaine en particulier - mais le peuvent-ils dans tous les autres ? 

Vettel fait de plus partie de ces pilotes qui semblent se bonifier avec l'âge (en tout cas être encore plus efficace) tout en étant toujours autant motivé. Inutile donc de s'attendre à une baisse d'engagement ! Il faudra juste voir, car cela arrivera forcément un jour, si sa machine lui permet de jouer encore les premiers rôles. Les essais hivernaux de Red Bull ont été pour le moins problématiques et l'année 2014 se présente apparemment différemment pour l'Allemand, sans doute à la veille de relever le défi le plus important de sa carrière... 

STATISTIQUES

Départs : 124
Premier GP : Etats-Unis 2007
Victoires : 39
Podiums : 63
Pole positions : 45
Nb de points en 2014 : 33
Total de points : 1484
Abandons : 22
Titres de champion du monde:

4
(2010, 2011,2012,2013)

CARRIERE F1

Année Ecurie Départs Victoires Podiums Pole Abandons Pts Classement
2014 Red Bull 4 1 1 33 5e
2013 RedBull Racing 19 13 14 8 1 397 Champion
2012 RedBull Racing 20 5 10 6 1 281 Champion
2011 RedBull Racing 19 11 16 15 1 392 Champion
2010 RedBull Racing 19 5 10 11 3 256 Champion
2009 RedBull Racing 17 4 8  4 5 84 2e
2008 Toro Rosso 18 1 1 1 6 35 8e
2007 Toro Rosso/BMW Sauber 8 0 0 0 3 6 14e
2006 BMW Sauber
(pilote essayeur)
0 0 0 0 0 0 NC

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités de Motors TV.