AUTOBMWBMW 535D

Essai BMW 535D


Intro: DIESEL DOUBLE TURBO

A voir le nom de cette BMW, 535 d, on pourrait penser que la marque présente une des nouvelles motorisations diesel dont elle a le secret. Chez BMW, la cylindrée est affichée derrière la série, ici, ce serait donc une série 5 équipée d'un moteur diesel d'une cylindrée de 3,5 litres. Presque : la série 5 est la même, et le moteur est toujours le 6 cylindres 3 litres. Alors pourquoi avoir changé le nom de ce moteur ? Tout simplement parce qu'il passe d'une puissance de 218 à 272 chevaux. (rédigé par Philippe Fauconnier)

Esthétique: KIT MOTORSPORT EN OPTION

BMW 535DPour l'extérieur, pas de changement sur le design de la Série 5. Notre voiture d'essai est équipée d'un kit Motorsport incluant bas de caisse, boucliers avant et arrière, des jantes ainsi qu'une monte spéciale de suspensions. Mais cette option n'est pas obligatoire pour encaisser les 54 chevaux supplémentaires.

Motorisation: DOUBLE TURBO GARETT

BMW 535DLa vraie modification vient exclusivement du moteur. Celui-ci reçoit un deuxième turbo qui vient gérer les bas régimes. Résultat, le couple est dorénavant présent dés 1 500 tr/mn, et surtout, il est à ce régime de 530 Nm. Il atteint son maximum à 2 000 tr et annonce alors 560 Nm.

Cette modification marque une véritable transformation du moteur. Il est devenu plus nerveux et parvient à gommer définitivement toute référence aux diesels traditionnels.
C'est sur le X5 du Paris-Dakar que les premières expérimentations de ce moteur ont eu lieu. On en connaît les résultats. Deux victoires d'étape et une très belle 4ème place au général pour Luc Alphand.
Le surcroît de puissance a nécessité tout de même de grosses modifications du moteur d'origine. La ligne d'arbre à cames, les pistons, l'échappement ont été revu afin de supporter le caractère musclé des deux turbos Garrett qui équipe la 535d. En prime, elle reçoit un filtre à particule de 2ème génération, c'est-à-dire sans entretien.

Sur la route: TEMPERAMENT SPORTIF

BMW 535DLa BMW 535d n'est livrée qu'avec la boîte auto à 6 rapports mais que celle-ci représente le compromis idéal entre son caractère, qui est celui d'une grande routière et son esprit sportif. C'est sans doute ce dernier point qui étonne le plus sur cette voiture. Cette impression de sportivité qui se dégage de l'ensemble. A aucun moment, on ne se sent dans un paquebot. Tout y est vif, nerveux mais confortable et s'adresse véritablement aux vrais amateurs de conduite, ceux que la loi actuelle fait osciller entre passion et raison. Cette transformation a en plus l'avantage de mettre en avant les qualités routières de la Série 5. Avec sa suspension raffermie, la voiture est littéralement collée au sol.

Caractéristiques BMW 535D

Inscription Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités de Motors TV.




 

Rechercher un essai Auto ou Moto

Ex: Audi R8