MOTOBUELLBUELL XB9R FIREBOLT

Essai Buell XB9R Firebolt


Intro: Attachante et performante

Buell XB9R FireboltIl suffit de croiser une fois dans sa vie de motard une Buell pour comprendre que ces machines diffèrent bien du reste de la production mondiale. Cependant, avec deux modèles seulement au catalogue, la Cyclone et la Lightning, l'offre du petit constructeur américain est longtemps restée confidentielle. La présentation, lors du dernier Mondial du deux roues, de la Firebolt et de sa kyrielle d'innovations techniques avait déjà été pressentie comme une révolution. Aujourd'hui, on peut l'affirmer : pour celui qui cherche une sportive tout en gardant le coté "relationnel" entre l'homme et la machine cher à Harley-Davidson, la XB9R est un bon parti.

Esthétique: La force en finesse

Buell XB9R FireboltLa Buell XB9R Firebolt se démarque de ses cousines par sa finesse et par la présence d'une tête de fourche digne de ce nom. Sa plus grosse innovation réside dans son cadre. L'idée de base était de faire entrer un gros V-twin dans un châssis de 250 de grand prix. Résultat, le cadre de la Firebolt fait également office de réservoir d'essence. Le concept étant tout simplement excellent, Buell a appliqué le même principe au bras oscillant qui accueille pour sa part l'huile et a en plus le mérite de refroidir celle-ci pendant que l'on roule. Le résultat se manifeste par un gain de place significatif et par un empattement de 1 320 mm, plus radical que la plus radicale des sportives !
Sous sa bulle, on trouve le premier "vrai" tableau de bord estampillé Buell. Il dispose d'un compteur de vitesse, d'un compte-tours, des témoins d'usage, d'un totalisateur kilométrique, de deux journaliers et d'un décompte de la distance effectuée sur la réserve. Le tout est assez bien réalisé et agréable à l'œil.

Motorisation: V comme vivant

Buell XB9R FireboltLes nouveautés faisant légion sur la Firebolt, son moteur n'échappe pas à la règle. Buell reste bien évidemment fidèle au bicylindre en V mais pour le reste, tout a été revu. Comparé à la X1, l'alésage reste presque identique mais la course a été sérieusement réduite. Par conséquent, le moteur ne fait plus que 984 cm3, mais il monte plus haut en régime et délivre 92 chevaux, tout en conservant une valeur de couple très importante grâce à l'injection électronique : 92 Nm à 5 500 tr/min. Il est désormais équipé d'un petit radiateur d'huile, d'un refroidissement à air forcé et d'une nouvelle boîte à air pour mieux respirer. Le total accuse 175kg, il y a donc de quoi se faire plaisir sans pour autant se faire peur.

Sur la route: Sur piste et sur route une machine a fabriquer du plaisir

Buell XB9R FireboltAvec un châssis taillé pour le circuit et une colonne de direction très redressée, la géométrie de la Firebolt se rapproche de la Yamaha R6. Mais uniquement en ce qui concerne les chiffres car le comportement est étonnant de facilité. Concrètement, les réactions de la XB9R ne déstabilisent jamais. La position de conduite, sportive mais supportable et les caractéristiques techniques de la machine rendent son maniement facile et naturel.
Sur circuit, sa partie cycle très efficace, son moteur courageux et sa facilité de prise en main lui confèrent les ingrédients du plaisir pour le motard attiré de temps à autre par la piste. La précision chirurgicale du train avant permet de peaufiner les trajectoires et d'ouvrir les gaz toujours plus tôt. En un mot, on s'amuse. On note également que la transmission par courroie s'avère très douce et bien régulée par une poulie et la boîte de vitesses décroche parfois et fait preuve d'une certaine lenteur, preuve que vous êtes au guidon d'une Buell.
Sur route, le couple est bien présent, et on peut repartir sur le cinquième et dernier rapport, à 2 000 tours sans prendre de coups de pistons. Mais les montées en régimes sont si vives qu'on se retrouve quand même souvent aux abords de la zone rouge et du rupteur qui intervient à 7 500 tours. Sa stabilité permet de dépasser les 210 km/h réels et dès qu'un virage se profile à l'horizon, la vivacité et la conduite très instinctive de l'ensemble vous donne encore le sourire. Le freinage, quant à lui, n'appelle pas de reproches particuliers et se montre efficace.

Caractéristiques Buell XB9R Firebolt

Rechercher un essai Auto ou Moto

Ex: Audi R8