MOTOMOTO GUZZIMOTO GUZZI NEVADA 750

Essai Moto Guzzi Nevada 750


Intro: \"Elle est unique\"

Moto Guzzi Nevada 750"...Et heureusement", diront ses détracteurs à présent habitués aux machines aseptisées. La boîte et le moteur sont capricieux. La position de conduite est désagréable. Mais quel charme! La Nevada troisième génération est une moto vivante et attachante. A 6 990 euros, elle est la seule à proposer un bicylindre 750cc et une transmission par cardan.

Esthétique: Le point fort

Moto Guzzi Nevada 750Si vous recherchez la moto qui ne ressemble à aucune autre, celle qui fait preuve de caractère alors la Moto GUZZI Nevada 750 devrait répondre à vos attentes. Profitez-en, c’est l'ultime évolution avant la mise à la retraite après 11 ans de fiers et loyaux services. Cette dernière édition ne passera pas inaperçue. Elle ne fait pas l'impasse sur les chromes, présentes jusque sur les pare-cylindres. Les principales évolutions de la Nevada 2002 se situent sur la face avant. L'optique de phare à vu ses dimensions augmenter pour plus de style encore et surtout pour plus d'efficacité. Le guidon a été élargi. Il supporte les commandes et un nouveau bloc d'instrumentation, la finition est très soignée. Très pratiques: la béquille centrale pour l'entretien, et la béquille latérale avec un coupe contact.

Motorisation: Costaud

Ce mode de transmission est sans conteste un gage de fiabilité. Tout comme le moteur qui a fait ses preuves depuis 1991, date à laquelle est apparue les Nevada. Le bicylindre en V à 90° de 750 cc développe 48 ch à 6 200 Tr/mn et un couple honorable de 6 mkg à 3 200 tr. (cc :744 / poids :182 kg) D'un point de vu technologique il n'a pas progressé. L'alimentation se fait toujours par deux bon vieux carbus qui, pour se plier aux normes de pollution, ont du revoir leur appétit. La carburation est réglée au millimètre avec un mélange dit pauvre. Résultat: le moteur crie sont mécontentement par de frenquentes pétarades qui certifient l'esprit authentique de la Guzzi. N'empêche ce moulin a du caractère. Il est capable de propulser la moto jusqu'à 165 km/h en consommant 6l en moyenne, plein de couple, il vous propulse dans des accélérations viriles. Le couple est disponible à tous les régimes. Dès 2000 tours, il incite aux longs trajets.

Sur la route: Le point noir

C’est là que ceux qui conçoivent la moto comme un simple instrument vont tiquer. Exemple: après de longue discussion parfois épicée avec le démarreur, le bycilndre en V met un certain temps pour sortir de sa torpeur. Maigre consolation: il vous gratifie de belles vibrations. Par une boîte de vitesses un peu rustre, la Moto Guzzi rappelle régulièrement à son conducteur qu'elle fait preuve de caractère. La Nevada se dote aussi d'une nouvelle fourche Marzocchi et d’un simple disque de frein de 320 mm à étriers 4 pistons "Brembo". Le freinage a gagné considérablement en mordant. Trop peut-être. La moto saura vous le rappeler lors de freinages d'urgence par d'incontrôlables blocages de roues. La position de conduite, déplorable, vient ternir encore le tableau et réduire le champ d'action de la moto à de courtes balades. Les cale-pieds placés très haut, la selle incurvée et le guidon très rapproché du conducteur la rendent inconfortable et fatigante. Pourtant la transmission par cardan procure la souplesse et le confort idéal pour ce style de moto. La rigidité du cadre tubulaire en acier et la rigueur de l'amortissement lui confèrent un comportement surprenant.

Caractéristiques Moto Guzzi Nevada 750

Rechercher un essai Auto ou Moto

Ex: Audi R8