Debriefing F1

La F1 en 2016 avec le Debriefing F1

La saison 2016 de Formule 1 débute avec le Grand Prix d’Australie et s’achève à Abu Dhabi. Le calendrier compte une épreuve de plus que l'année dernière, avec 21 Grands Prix (record !) : le GP organisé à Baku (Azerbaïdjan) vient s'ajouter à la liste, dans le cadre d'un GP d'Europe qui aura hélas lieu le même week-end que les 24 Heures du Mans... 

Côté motorisations, on reste à des moteurs tubo hybride V6 1,6l au régime maxi de 16 000 t/mn, avec un réservoir de carburant limité à 100 kg et un débit d'essence inchangé. L'évolution de ces groupes propulseurs pourra se faire toutefois au gré de chaque motoriste (Mercedes, Ferrari, Renault, Honda) tout au long de la saison. Le bruit en décibels devrait être en augmentation de 25%, ce qui devrait faire plaisir aux spectateurs. A noter enfin, entre autres, un rehaussement et une solidité accrue pour les renforcements latéraux autour des pilotes. 

Mais c'est du côté des pneumatiques qu'il y a un grand changement : désormais, Pirelli propose cinq gommes pour temps sec, avec l'ajout d'un type ultrasoft. Le manufacturier italien nomme trois types par week-end et impose trois trains sur les 13 requis. Aux équipes et aux pilotes de décider pour les 10 restants et, s'ils auront toujours l'obligation d'utiliser deux types de pneus différents lors des courses, rien ne les empêchera d'utiliser les trois types s'ils le veulent, dont les plus tendres de tous... Comme les communications radio entre ingénieurs et pilotes seront limitées désormais au strict minimum, on peut s'attendre à des choix stratégiques différents et des décisions peut-être même maladroites pour certains...

Mettons enfin l'accent sur la réforme des qualifications : si on demeure avec les trois segments Q1, Q2 et Q3, il y aura dorénavant des éliminations en mort subites toutes les 90 secondes pour le pilote à chaque fois en dernière position provisoire... Le but étant de monter en puissance pour qu'il n'y ait plus à la fin qu'un duel entre deux pilotes pour la pole... 

Renault et Haas, deux nouvelles équipes

Côté concurrents, peu de changements en ce qui concerne les pilotes. Les grands noms restent globalement dans les mêmes équipes. Pastor Maldonado quitte le paddock, tout comme Will Stevens, Roberto Mehri et Alexander Rossi (provisoirement ?). Arrivent Jolyon Palmer, Pascal Wehrlein et Rio Haryanto, le premier pilote indonésien de l'histoire. Retour enfin de Kevin Magnussen, qui se voit offrir une deuxième chance par Renault

L'équipe française a donc racheté Lotus et entame une nouvelle phase dans sa longue histoire d'amour avec la F1. Le team a été restructuré, de nouveaux responsables ont été nommés, l'ambition est modeste dans un premier temps mais certaine à moyen terme, bref, c'est un nouveau grand constructeur qui vient s'engager et qui espère bien sûr renouer avec le succès acquis il y a une dizaine d'années avec les deux titres acquis par Fernando Alonso (2005-2006). Magnussen et Palmer sont les deux pilotes titulaires, avec le grand espoir français Esteban Ocon en réserviste. 

Retour aussi d'une équipe américaine en F1, avec Haas. Un pari audacieux pour l'industriel Gene Haas (déjà présent en Nascar avec Tony Stewart...), qui s'est associé de manière étroite avec Ferrari pour relever ce défi. Le transfert de Romain Grosjean n'est pas anodin, car il va falloir partir de zéro et disposer d'un bon pilote de base est sans doute précieux. Au Français de bien négocier également ce nouveau challenge pour lui, en attendant une année 2017 où beaucoup de baquets seront à pourvoir...

Nous suivre

Recevoir la chaîne

Motors TV est accessible sur CanalSat sur le canal 136

Sur Numericable canal 159

Sur Free, canal 144

Sur SFR (offre Power), canal 79

Sur Orange (offres Sports Max ou Intense), canal 187

Les Tweets de Motors TV

Fil d'actualités

Si pour le championnat du monde d’endurance la catégorie reine se réduit comme...
A peine une semaine après avoir enlevé le titre mondial à l'occasion du dernier...
A la suite de son acquisition récente par le Groupe Motorsport Network, Motors...

Partenaires